AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey! On a trop d'artistes pour le moment, donc le groupe est fermé. Pense à rejoindre les Intellectuels, les Sportifs ou les Scientifiques. Merci - Baek Eun

Partagez| .

ennemies at first sight? - feat Kwang Jun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: ennemies at first sight? - feat Kwang Jun Sam 26 Mar - 22:46


Ennemies at first sight?
Jun feat Dae~

Après une journée de travail intense sur mon nouveau projet, j’avais bien aimé me retrouver au cours de boxe. C’était un de mes moments préférés de la journée : je pouvais me défouler autant que je voulais et tout cela sans avoir de répercussions après. Car oui, j’avais eu l’habitude de me battre dans la rue mais c’était tout autre chose. On avait pas de temps mort et on pouvait vraiment se faire mal, puisque la seconde personne ne se soucie pas de notre bien-être, bien  au contraire. Et bien sûr, on avait de grandes chances de se faire arrêter par la police. et c‘était la partie intéressante, bien évidemment, car c’était le but que je recherchais. Afin de mettre en colère mes parents, enfin je l’espérais, car j’ai dû aller loin dans les combats pour avoir un semblant d'intérêt de la part de mes parents.

Je m‘étais donc défoulé durant cette séance, dans la mesure du raisonnable, bien évidemment et mes muscles étaient maintenant bien endoloris. Je respirais lourdement et je savais qu’une douche me ferait le plus grand bien. Heureusement que les dojos sont équipés de douches. Je m’y rendis donc, l’eau chaude coulait sur mon corps et le détendait quelque peu mais la fatigue pris rapidement place alors je m’arrêtai rapidement afin de retourner au dortoir. Je pourrai enfin me reposer et peut-être rêver de belles choses qui m’inspireront pour un dessin.

Je m’habillai donc rapidement, enfilant les vêtements alors que mon corps était encore humide et me dépêchai hors des douches afin de me sortir de ce dojo. Cependant je m’étais peut-être trop dépêché et je heurtai un garçon au sortir de la salle de boxe. Je n’avais pas fait attention, étant très fatigué et ne pensant qu’à rejoindre mon lit. Le choc nous avait fait tombé tous les deux et me fis très mal aux fesses. Je grimaçai donc sous le coup.


Wang Dae Hyun
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Avatar : Seo Kang Joon
Situation : forever alone
Spécialité : graffiti
Artiste un jour, autiste toujours
Artiste un jour, autiste toujours
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ennemies at first sight? - feat Kwang Jun Dim 27 Mar - 15:02

La journée qui venait de passer avait semblé si longue que j'en avais eut du mal à en voir le bout. Rester assit sur une chaise durant ces quelques heures de cours pouvait paraître interminable, notamment lorsque l'on assistait à des matières qui ne nous plaisaient pas forcément ou qui nous laissaient indifférent. Heureusement, ces dernières se finissaient à 15h et nous laissaient le temps de pratiquer les clubs que nous avions choisis. Aujourd'hui, je voulais particulièrement me concentrer sur le Kung-Fu qui me demandait beaucoup à la fois beaucoup d'entraînement afin d'entrenir sa forme mais aussi beaucoup de maîtrise sur la partie technique afin de mieux maîtriser les bases de cet art. J'avais alors passé les quelques heures que j'avais devant moi à m'entraîner sans relâche sur ces parties là. Je pouvais ainsi ressentir à nouveau les douleurs musculaires que cela provoquait et étrangement, c'était une douleur qui faisait du bien. Mon corps s'était beaucoup trop ramolli depuis que j'étais arrivé ici et je ne comptais pas continuer sur cette mauvaise voix. Dans tous les cas, cette séance n'avait pu être que bénéfique que ce soit sur le plan moral ou physique.

Je m'étais rapidement dépêché de prendre une douche histoire de pouvoir rentrer un peu plus tôt pour me permettre de me reposer un peu. Mine de rien, cette journée de cours m'avait plus épuisée que mon entraînement. Ce dernier avait juste terminé ce qu'ils avaient commencé. Mais quelque part, ce n'était pas une mauvaise chose. J'allais passer une bonne nuit et récupérer assez de force pour pouvoir recommencer la journée de demain dans le même schéma. Je m'étais alors dépêché de ranger mes affaires que j'avais rapidement fourrées dans mon sac et m'étais dirigé vers la sortie du Dojo enfermé dans mes pensées, pensant à quoi pourrait ressembler ma rencontre avec Haneul. Et c'est ainsi que sans le vouloir, un autre gars et moi nous étions percuté, nous écrasant ensuite par terre sous le choc. Je me relevais sans grand mal, plus surprit d'avoir été si soudainement éjecté de mes pensées, mais jetais un regard malsain à celui qui m'avait percuté. Comment avait-il pu ne pas me voir ?!

- Et merde ! Il manquait plus que ça !

J'observais la manche de mon t-shirt qui s'était déchiré lorsque j'avais essayé de me rattraper en me tenant à un casier mais qui n'avait que simplement fait des dégâts au lieu de me sauver de ma chute.

- Tu peut pas faire attention, sans déconner ?!

Je savais pertinemment que je n'avais pas fait plus attention que lui mais mon impulsivité prenait toujours le dessus, me faisant partir à chaque occasion de me battre au quart de tour. Je sortais heureusement d'un entraînement qui venait de m'épuiser. Je n'avais donc pas la tête à me battre mais juste actuellement à retrouver mon lit. J'ajoutais ainsi dans un soupire.

- En fait tu sais quoi.. Laisse tomber.

Sur ces mots, je ramassais mon sac et la serviette qui s'étaient écrasés au sol lors de ma chute, m'apprêtant à le contourner pour sortir du Dojo.

_________________
KWANG JUN
I've come with a happy heart from the beginning and hope there is a happy ending.

Kwang Jun
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 24/03/2016
Age : 20
Avatar : Kim JaeJoong
Situation : Libre comme le vent ~
Pas de stresse, y'a le coin S
Pas de stresse, y'a le coin S
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ennemies at first sight? - feat Kwang Jun Lun 28 Mar - 10:00


Ennemies at first sight?
Jun feat Dae~


Je suis encore déboussolé, par terre, que le gars commence à me crier dessus. Je suis d’abord étonné et ne sais pas que dire : on s’était tous les deux bousculés, pourquoi s’énerver ainsi ? Alors je me dis de rester calme. Je venais tout juste de m’être défoulé et d’avoir pris une bonne douche, je n’allais tout de même pas m’énerver. Je devais rester zen et au fond de moi, mon petit être médite.

Puis il se remet à crier, rejetant la faute sur moi. Moi ! J’avais certes ma part dans l’histoire, mais il n’avait pas non plus fait attention, sinon on ne serait pas dans cette situation ! Et je me met à bouillir de l’intérieur. Je ne pense pas tenir s’il continue. En fait, il suffira qu’il ouvre la bouche pour que je ne puisse plus me retenir, je le sais. Et là, c’est la goutte qui fait déborder le vase, j’explose.

“Mais tu vas la fermer oui ? Tu crois ne pas avoir ta part de tort là dedans ?” Et je me relève d’un coup, lui retenant le poignet.

“Tu crois pouvoir partir après t’être excité de la sorte ? Ne pourrais-tu pas au moins t’excuser ? Sérieusement,tu te prends pour qui ?”

Je n’attends cependant pas sa réponse, et avant de m’en rendre compte, j’élançai déjà mon poing à son visage. J’avais tenté de me calmer, me contenir, mais ça avait été un échec cuisant. Comme on le dit si bien : chassez le naturel, il revient au galop ; et c’est précisément ce qui était arrivé. A force de me contenir, de penser que la boxe me permettait de me défouler, je ne m’étais pas rendu compte que ce n’était pas réellement le cas. Ce n’était pas comme la rue. L’adrénaline n’était pas là même. Enfin je le croyais, car la boxe était un bon sport où je réussissais à me défouler. Peut-être avais-je juste envie de frapper et j’avais utiliser ce prétexte pour le faire ? Qu’importe la raison, la situation était belle et bien ce qu’elle était, envenimée à un point pas possible, sans retour possible.

Mon poing s'abattit donc sur sa joue, l’envoyant quelque peu valser. J’y était allé fort ? Carrément. Qui se battrait pour une chose aussi futile ? Apparemment moi. Je devais vraiment être en manque pour m’énerver ainsi alors que le gars ne m’avait rien fait. Mais à ce stade, quitte à avoir commencé, autant y prendre du plaisir et continuer jusqu’au bout. Le souffle un peu court, je le provoque, je veux qu’il continue et étant dans un dojo, je sais qu’il sait se battre et pourrait très bien faire l’affaire. Je n’aurai aucun remord si l’un de nous n’en ressort pas indemne. J’aime cette sensation. Alors je souris.

“Qu’est-ce que tu comptes faire alors ?”
Mon sourire s'agrandit et l’adrénaline déferle en moi. Je le supplie intérieurement de continuer et de me procurer le plaisir dont je suis tant en manque.



Wang Dae Hyun
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Avatar : Seo Kang Joon
Situation : forever alone
Spécialité : graffiti
Artiste un jour, autiste toujours
Artiste un jour, autiste toujours
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ennemies at first sight? - feat Kwang Jun Lun 28 Mar - 12:40

Je m'étais dans un premier temps calmé, pensant que déclencher une bagarre n'aurait été qu'une chose futile. Mais ça aurait été sans compter sur le fait que le gars d'en face semblait aussi avoir le sang chaud. Il semblait même être carrément plus impulsif et en proie aux combats que moi-même, me gueulant dessus que j'étais aussi en tort. Ce que je savais pertinemment, mais ma fierté m'empêchait souvent d'avouer ces derniers. J'avais alors décidé de le contourner en ignorant à mon tour son énervement, n'ayant pas envie de me prendre la tête pour des choses ui me paraissaient aussi stupides. Mais lui ne semblait pas l'entendre de cette oreille, m'attrapant le poignet et me lançant quelques menaces qui auraient eu peu d'importance s'il ne m'avait pas frappé violemment au visage. La violence du choc m'avait par ailleurs envoyé valser un peu plus loin au sol. Et surpris par la force de mon adversaire, je restais quelque peu sonné à terre le temps de reprendre mes esprits. Son poing entrechoquant ma joue avait été dur, puissant. Il m'avait frappé comme un professionnel aurait pu le faire. Essuyant ainsi les quelques gouttes de sang qui tombaient de ma mâchoire, je me relevais en m'appuyant d'une main sur le sol, tentant tant bien que mal de retenir ma colère. Après tout, l'impulsivité, ça me connaissait. J'aurais donc pu passer outre cet incident et l'excuser si l'imbécile d'en face en question n'avait pas semblé aimer ce qu'il venait de faire. Son sourire prouvait bien qu'un certain sadisme subsistait en lui. Il semblait posséder une belle attirance pour les bagarres et les conflits, et sa manière de me provoquer ne pouvait que bien plus témoigner de son envie de me combattre à l'instant. Je relevais alors les yeux vers lui, déterminé à le mettre hors de nuire. S'il se prenait pour une espèce de caïd avec tout les étudiants, alors je prendrais bien ce plaisir de le remettre à sa place.

- Toi, t'es vraiment le genre de saleté que je ne peut pas me saquer. C'est quoi ton soucis ?! T'aime les bagarres à cause de quoi ? Tu te sens inférieur à la moyenne ? Entre nous, je me demande qui doit vraiment s'excuser maintenant, The Miz. Et pardonne-moi si ton honneur a été bafoué, mais on dirait que de toute façon, tu n'es plus à ça près. Je fis une pause, prenant un ton un peu plus calme. Tu sais, tu devrais faire gaffe à force, un jour tu risquerais de tomber sur plus fort que t..

Je vis sur ces mots que je n'avais pas eu l'occasion de finir partir un second coup de poing de la part de l'adversaire. Mais cette fois-ci plus préparé à cette réaction, j'évitais le coup que je contrais à l'aide de mon bras opposé, attrapant le poing qu'il s'apprêtait à me mettre. Dans l'action suivant l'arrêt de ce coup, je donnais à mon adversaire un autre coup de coude sur le bras que je retenais encore afin de le plier avant de pousser l'adversaire vers moi. Le tout pour mieux le frapper au dessus des côtes. Je bloquais par la suite son bras droit avec les miens puis lui faisais perdre son équilibre en lui faisant un croche-patte à la jambe du même côté, causant ainsi une clé de bras qui l'immobilisait à terre.

- C'est ce que je disais, bouffie. Un jour, tu risque de tomber sur plus fort que toi. Et cette personne là, elle te laissera pas partir aussi facilement que moi.

Je soupirais profondément puis lâchais mon adversaire. Peut-être que ma technique suffirait à le calmer. D'autant plus que je n'avais pas la tête à me bagarrer en ce moment même. Je remettais en place mon sac qui était tombé sur mon bras dans l'action et ajoutais, replaçant également mes vêtements légèrement froissés.

- Au fait, c'est quoi ton nom ? Je n'aime pas partir sans au moins en connaître le minimum sur mes adversaires.

_________________
KWANG JUN
I've come with a happy heart from the beginning and hope there is a happy ending.

Kwang Jun
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 24/03/2016
Age : 20
Avatar : Kim JaeJoong
Situation : Libre comme le vent ~
Pas de stresse, y'a le coin S
Pas de stresse, y'a le coin S
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ennemies at first sight? - feat Kwang Jun Lun 28 Mar - 16:14


Ennemies at first sight?
Jun feat Dae~


Je l’avais provoqué et j’espérais vraiment qu’il allait répondre. Vraiment. Mais je l’entends blablater. Qu’est-ce que j’en avais à foutre putain ? Tu le vois pas mon sourire ? Je veux juste prendre du plaisir en cet instant je m’en fiche de ma fierté, quand bien même je devais me retrouver à l’hôpital. Peut-être que ce serait même une occasion de revoir mes parents. Cela faisait quoi ? Bien plusieurs mois que je ne les avais pas vu.

“Bon, tu vas la fermer sale con.”

Je murmure puis je viens lui donner un second coup, la colère m’avait fait perdre la tête et le coup avait été esquivé d’un facilité époustouflante. Bon j’avoue, que je ne m’étais pas non plus appliqué : je voulais simplement frapper. Le reste me passait largement au dessus de la tête. Alors je me retrouve à genoux, mon poing retenu par ce con. J'eus mal mais ce n’était pas grand-chose, de plus j’avais fini par aimer cette douleur.

Et le con me relâche et continue de parler. Il se vante ? Peut-être qu’il me donne juste des conseils, mais je ne suis pas con, je sais qu’il y a plus fort que moi. Alors je l’écoute tout en reprenant mon souffle. ‘Bouffie ?’ Je ne dis toujours rien mais c’est qu’il me fait rire ce con. Il cherche juste des insultes, mes je sais que mon corps est assez bien, pour ne pas dire très bien foutu. Puis une idée me traverse l’esprit : peut-être qu’il trouve beau en fait ? Bon je divaguais un peu trop. Mais ce qu’il disait était d’un ennui phénoménal. Puis il lui demande mon nom.

“Je m’appelle Wang Dae Hyun.”

Et à peine ma phrase finie, je fonce sur lui, l’attrapant par la taille et le faisant perdre l’équilibre afin de le mettre à terre. J’étais certes dans le club de boxe mais j’avais déjà fait des arts martiaux et surtout j’aimais me battre à ma manière. Ma façon d’agir était donc un mixte de tout ce que j’avais vu et de coups inventés ou lancés sous le coup de l’adrénaline. Je lance donc ces coups assez bizarre mais tout de même de manière expérimentée.

Suite à tout cela, je me retrouve sur lui et un sourire s’affiche sur mon visage. Il faut qu’il comprenne ce que je veux. Sinon, je ne t’en tirerai pas grand chose. Tout du moins pas tout de suite. Je me penche donc un peu et parle de façon normale.

“Tu ne vois donc pas que je me fiche de tout cela ? Je veux jute me battre et c’est aussi simple. Bas-toi, écrase-moi, fais-moi souffrir.”

Je me penche au niveau de son oreille afin de murmurer les mots qui vont suivre, je ne veux pas qu’une autre personne que lui n’entende ça.

“Fais-moi durer ce plaisir et n'aies pas peur de me faire mal, voire très mal.” Les derniers mots sont susurrés comme si je tentais de le séduire. Mais ce n’est pas le cas, je le sais. J’en aime un autre, mais peut-être que de cette manière, j’aurai ce que je veux.


Wang Dae Hyun
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Avatar : Seo Kang Joon
Situation : forever alone
Spécialité : graffiti
Artiste un jour, autiste toujours
Artiste un jour, autiste toujours
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ennemies at first sight? - feat Kwang Jun Lun 28 Mar - 17:31

Et désormais, les insultes fusaient. Décidément, il cherchait par n'importe quel moyen à m'énerver. Sauf que je n'étais pas complètement idiot et j'avais décelé son petit manège. Je n'allais certainement pas me battre juste pour lui faire plaisir, je n'en voyais pas l'intérêt. Mais lui y voyait justement un but. Et je ne comptais pas être ce but là. Je n'allais donc pas me battre s'il ne me forçait pas à me défendre. Parce que je n'allais pas non plus entièrement me laisser faire. S'il comptait vraiment se bagarrer, alors j'irai au moins jusqu'à me défendre. Wang Dae Hyun. C'était son nom. Et ce personnage était si spécial que ce nom resterait sûrement gravé dans ma tête un moment. Mais a peine mon adversaire eut-il finit de se présenter qu'il m'avait plaqué au sol. Il disposait décidément de ressources dont je ne doutais encore pas de l'existence il y a quelques secondes auparavant. Il semblait en effet plus fort qu'il ne le paraissait et ça n'allait sûrement pas tarder à m'énerver. Je n'aimais pas autant d'acharnement pour si peu, tout cela ne relevait que du simple sadisme et non pas d'une cause utile pour laquelle il se battait. Je détestais ce genre de personnes. Il continua par ailleurs à m'assommer de coups le temps de se défouler, ne me laissant que peu de temps pour y répliquer. Puis quand il eut finit, il me supplia de me battre contre lui. Il souhaitait bel et bien ce que je pensais. Mais je n'allais certainement pas me plier à ses exigences pour son bon petit plaisir. Puis reprenant mes esprits, j'ajoutais.

- Je ne sais pas d'où tu sors, mais tu m'as l'air d'être un sacré phénomène.

Finissant à peine ma phrase, je le poussais violemment pour le faire bouger et pour pouvoir me relever plus facilement. Une nouvelle fois. J'essuyais le sang qui coulait à la fois de ma mâchoire et de mon nez. Il fallait dire qu'il n'y allait pas de main morte.

- Si tu veut te prendre des déculottées, je te conseille de te trouver un petit ami sado et surtout je te conseille de changer de méthode pour aborder les gens. Parce que c'est pas contre toi, mais déjà tu n'es pas le genre que je prendrais en plan cul et surtout, tu m'agace trop pour que je fasse des choses avec toi. Sans déconner, va falloir régler tes soucis de libido mec, ça devient grave à ce point là. Tu t'es pas dis que c'était parce que t'avais un comportement bizarre que tu trouvais personne ?!

Les coups que je m'étais pris avaient pas mal amochés mon minois, laissant apparaître quelques bleus sur les joues accompagnant également les quelques traces de sang restantes sur mon visage, découlant d'une légère coupure sous mon oeil. Etait-il sérieux à vouloir se battre à ce point là ? En tout cas j'étais bel et bien tombé sur un cas que j'aurais carrément jamais aimé rencontrer. Il avait réussit à gâcher une journée qui était sur le point de se terminer en "happy ending". Quel abrutit ! Je soupirais, bel et bien décidé à lui laisser une dernière chance.

- Ecoute-moi bien, je ne compte pas me battre avec toi pour ton simple petit plaisir et pour contenter ton égo surdimensionné. Vas falloir que tu trouve quelqu'un d'autre si tu veut te défouler, abrutit. Dis-toi que je ne suis pas de la partie alors démerde-toi tout seul avec tes problèmes de baston.


_________________
KWANG JUN
I've come with a happy heart from the beginning and hope there is a happy ending.

Kwang Jun
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 24/03/2016
Age : 20
Avatar : Kim JaeJoong
Situation : Libre comme le vent ~
Pas de stresse, y'a le coin S
Pas de stresse, y'a le coin S
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ennemies at first sight? - feat Kwang Jun Lun 28 Mar - 23:29


Ennemies at first sight?
Jun feat Dae~


Il me repousse, essuyant le sang qui lui coulait sur son visage. Ah, j’avais fait de beaux dégâts sur son petit minois. Peut-être qu’il allait répliquer mais non. Et c'était drôle à voir, et entendre. Il me pensait vraiment sado-maso. J’avoue que cette douleur me plaisait, mais en vérité c’était plus dû au fait que je savais que j’aurai quelque chose au bout. Quelque chose que je voulais par dessus tout. Je ne faisais que supporter la douleur. Je ne faisais que me duper en me forçant à croire que j’aimais cela. Et en me souvenant de cela j’explosai de rire.

“Mec, je ne suis pas sado ni maso. Et ma libido va très bien, merci de t’en soucier.” Je lui lance un faux sourire. Il pensait tellement tout savoir, et je détestais ce genre de personnes. Pour qui il se prenait sérieusement ?

“Toi par contre, tu devrais arrêter de faire comme si tu savais tout. Tu as faux sur mes motivations et mon but. Totalement. Sérieusement, tu pourrais faire mieux si c’est pour te vanter.”

Ah, cette fois je l’écoutais entièrement et n’en devenait que plus amusé, de par son discours et par sa manière de le dire. Cela peut paraître étrange mais tout ce que je voulais c’était de voir mes parents. Les voir ne serait-ce que quelques secondes. Et je perdis le fil de la discussion. Je me perdis dans le pensées de mes parents ; la dernière que je les avais vus, les choses que l’on faisait avant. Et je me rends compte que nous n‘avions jamais rien fait. Les seules personnes qui ont toujours été là étaient Kang Joon et Baek Eun. Et je venais de me fâcher avec Kang Joon.


Et je reviens à la réalité. Il me fallait revoir mes parents, qu’importe le prix. Alors je le regarde avec sérieux, l’écoutant finir son discours. Mon ego surdimensionné, si c’était ce qu’il pensait. Mais je n’allais pas trouver quelqu’un d’autre pour me battre car c’est lui que je voulais, ici et maintenant. Je m’avance donc et je réitère mais gestes changeant un peu pour l’avoir par surprise. Peut-être qu’il ne ‘attendra pas à ce que je recommence.

“Frappe-moi, que je sois mal en point après ou non, peu importe. Je veux simplement que cette bagarre ait de l’importance. Beaucoup d’importance.”

Et je continue de lui asséner des coups, tant qu’il ne se défendra pas et ne fera rien pour me stopper définitivement, je continuerai et me relèverai sans arrêt. Je voulais simplement faire quelque chose pour attirer leur attention. Encore une fois. L’enfant en moi ressortait et je me comportais de nouveau comme lorsque je me battais dans les rues et faisais n’importe quoi. Mais pour une fois, cela pouvait peut-être être tolérable ? Peut-être que pour une fois cela fonctionnerait ? J’avais provoqué quelqu’un de doué en arts martiaux et il ne semblait pas savoir qui était ma famille. Il ne s’arrêterait donc pas à cause de cela. Si je continue de bien le provoquer, j’obtiendrai peut-être ce que je veux.

Tant d’incertitudes, mais il fallait que je tente quelque chose. Alors je n’arrêtais pas de lancer les coups, espérant que mes espoirs deviennent réalité et que je puisse enfin avoir ce que je voulais tant avoir depuis si longtemps.



Wang Dae Hyun
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Avatar : Seo Kang Joon
Situation : forever alone
Spécialité : graffiti
Artiste un jour, autiste toujours
Artiste un jour, autiste toujours
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ennemies at first sight? - feat Kwang Jun Mar 29 Mar - 19:20

Alors que je m'apprêtais à partir, il remettait à nouveau la baston sur le tapis. Décidément il allait m'avoir. Il allait finir par mettre mes nerfs déjà irrités à vif. Et je savais qu'à ce moment là plus rien ne pourrait m'arrêter. L'impulsivité aurait largement prit le contrôle de mon corps et je me savais pertinemment capable d'envoyer quelqu'un à l'hôpital si j'utilisais les poings. Ainsi, dans un autre sens, le Kung-Fu m'avait apprit à être loyal et je ne voulais certainement pas le désavantager en utilisant les techniques que je maîtrisais parfaitement pour le blesser. C'est la raison pour laquelle je ne faisais que me défendre à l'aide de ces dernières. Mais ça n'allait pas durer longtemps s'il continuait à me chercher et à insister pour que l'on se batte. Je savais bel et bien que c'était ce qu'il voulait également mais en cette fin de journée, je n'avais plus la patience de m'occuper de gamineries de ce genre ou de les ignorer aussi longtemps. Si se battre était vraiment ce qu'il voulait, alors je me mettrais à mon tour à me défendre comme j'aurais sûrement dû le faire dès le départ. A peine eus-je le temps de faire un pas vers mes affaires que je voulais récupérer une nouvelle fois qu'il était déjà sur pied, me menaçant à nouveau en enchaînant des coups que j'encaissais, attendant la moindre brèche, le moindre moment de faiblesse pour les lui retourner et agir à mon tour. Puis le voyant légèrement faiblir quant à la vitesse d'envoi de ses poings, j'attrapais l'un de ces dernier de ma main gauche lui portant ensuite un autre coup au niveau de la poitrine à l'aide de mon autre main. Dans un second temps, j'envoyais mon genou s'écraser contre ses bijoux de famille avant de réitérer la prise que j'avais en tout premier effectuée. Sauf que je gardais cette fois-ci Dae Hyun bloqué, le tenant fermement par la clé de bras.

- Bon, je crois que t'as pas encore compris. Je suis fatigué de tes conneries. Si tu veut que je te botte le cul très bien, mais ne viens pas chialer comme une fillette après parce que ça va m'agacer et que j'ai pas en vie de finir en taule pour avoir buté un gamin comme toi. Je m'arrêtais un instant puis repris. Bon, t'es prêt ? Je commence à trois ! ..Un,..

A peine ayant finit de prononcer le premier chiffre, j'appuyais sur l'épaule de Wang afin de violemment la lui déboîter. Et non, je ne comptais pas aller jusqu'à trois. Il voulait se battre ? Il allait se rendre compte de quel bois je me chauffais. Je passais ensuite une jambe au dessus de mon adversaire que je retournais histoire de l'avoir face à face. Mon regard quelques instants plus tôt manifestant ma colère ne dégageait que ma profonde perplexité quant à la situation. La fatigue et son insistance me blasaient par dessus tout. Une fois sur le dos, je l'attrapais par le col du t-shirt d'une main pour le soulever puis ajoutais tout en manœuvrant.

- Sans déconner, tu pouvais pas choisir un autre moment que la fin d'une longue journée après un long entraînement ? En plus j'ai déchiré mon t-shirt de sport favoris. Il m'a coûté une blinde, et je l'ai payé avec mon premier salaire. Ça craint. Tu crains. En plus j'ai autre chose à foutre que de me battre avec toi alors ça a intérêt à plutôt vite se régler ton histoire à la con espèce d'enfoiré.

Sur ces mots, je commençais à mon tour à abîmer son petit minois d'obsédé en lui envoyant des coups que je lui devais bien. Et je ne m'arrêtais plus avant de m'assurer qu'il soit assez mal en point. En effet, je ne m'étais décidé à me stopper que lorsque du sang s'était mit à couler de sa mâchoire et de son nez. Je l'avais soulevé dans un autre second pour le remettre debout et le plaquer au mur dans un bruit sourd qui témoignaient du petit choc que j'avais pu causer en n'y allant pas de main morte.

- T'en veut encore ? Pas de soucis.

Le retenant toujours par le t-shirt, je le poussais plus loin, m'approchant une nouvelle fois dans l'idée de lui remettre quelques coups tout en le laissant un peu respirer avant. S'il voulait se battre et avoir mal à ce point là, alors il devait vouloir tout ressentir.


_________________
KWANG JUN
I've come with a happy heart from the beginning and hope there is a happy ending.



Dernière édition par Kwang Jun le Mer 30 Mar - 22:36, édité 1 fois
Kwang Jun
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 24/03/2016
Age : 20
Avatar : Kim JaeJoong
Situation : Libre comme le vent ~
Pas de stresse, y'a le coin S
Pas de stresse, y'a le coin S
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ennemies at first sight? - feat Kwang Jun Mar 29 Mar - 22:16


Ennemies at first sight?
Jun feat Dae~


Il trouve une brèche et je trouve mon bonheur. Enfin, pas vraiment. Je ne suis pas masochiste et la douleur commence à me lanciner. Je sentais les coups s’abattre sur mon corps. Un coup s’abat sur ma poitrine mais cela m’importe peu. J’avais ce que je voulais, et encore, je me contredis : il touche mes parties, un coup de genou et je me recroqueville tel un malheureux. La douleur était si vivace, si présente, je ne pouvais rien faire sur le moment. Surtout qu’il réitère la clé de bras qu’il avait fait précédemment mais cette fois, ne me lâche. Je dois donc l’écouter déblatérer son discours. Sérieusement, il ne pouvait pas arrêter de se vanter deux minutes ?

Je tente de reprendre mon souffle, ma respiration se fait forte puis j’entends un décompte, mais il ne s’embête pas à aller jusqu’au bout et m’attaque directement. Il tentait de me déboîter l’épaule et le geste m’arrache un cri. Je ne sais pas si mon épaule est déboîtée ou non, mais elle me lancine et ma vision commence à se troubler. Je commence à avoir de vertiges et à avoir peur. Non pas de souffrir encore plus et d’aller à l’hôpital, ce serait même plutôt une belle option pour moi. Non, ce m’inquiète vraiment, c’est moi-même : et si je n’arrivais plus à me contrôler ? Et si Kang Joon arrivais et me voyait ainsi ?

Mes muscles étaient tendus et les portés avaient ainsi plus d’impact, laissant de violents frissons me parcourir l’échine. Je souffrais vraiment et maintenant que j’avais eu ce que je voulais je songeais à m’arrêter. J’avais déjà assez l’air pathétique.

Et il m’attrape le col, continuant de me ‘gronder’. Je m’en fichais mais je devais encore écouter. Il m’énervait vraiment ce con finalement. Putain, que quelqu’un le fasse taire. En tout cas je ne pouvais faire grand chose pour le moment, alors je restais silencieux, le regardant dans les yeux. Et il me parlais d’argent. Je tenais ce mot en horreur, il avait fait de ma vie un cauchemar. Alors je ferme les yeux tentant de me calmer. Je ne voulais pas non plus reprendre de vielles habitudes que j’avais mis tant de temps à perdre. Je ne le devais pas Pour Kang Joon.

Ô mon dieu ! Qu’il sorte un peu de ma tête ! En plus, notre ‘dispute’ n’avait fait que me faire sentir mal. Allions-nous nous reparler de si tôt ?

Et je sors de ma torpeur, lorsque des coups me sont assénés au visage. Je me mets à saigner et lèche le sang qui parvient à mes lèvres. Le goût de fer me ramène complètement à la réalité. Il fallait que ça s’arrête maintenant : je pense avoir assez souffert. Je sens que le fer et le même que dans mon nez et je me rends compte que je saigne aussi du nez. Bon je pense que ça suffit vraiment !

Je me sentais lâche, mai lorsqu’il me demande si j’en veux encore, au fond de moi je voulais dire non. La bagarre ne m’a en réalité jamais plus. Je ne faisais cela que par besoin, mais je l’avais provoqué et tout était de ma faute. Que j’étais pathétique !

Mais il fallait que je fasse quelque chose, alors je le retient d’un coup, sentant mon énergie déferler de nouveau en moi. Je le plaque au sol et sens la douleur me traverser l’épaule. Purée ! Il n’y était vraiment pas allé de main morte.

Je me positionne ensuite au sol de façon à ce qu’il soit au-dessus de moi, ce qui n’est pas vraiment difficile : je le fais tomber sur moi, ce qui me cause une douleur encore plus grande mais il le fallait bien. Je ne parle toujours pas et lui attrape la jambe droite avec mes jambes et lui fait une clé de mollet. C’est la clé que je maîtrisais le plus facilement au karaté. J’avais fait du karaté et étais ceinture noire mais peu de personnes le savent et je ne le dis jamais : c’est la première et dernière chose que j’avais faite selon la volonté de mes parents. C’est aussi pour cette raison que je faisais de la boxe et non pas un art martial comme mes parents le voulaient.

La clé avait du lui faire mal, j’en suis certain. Pour apprendre la technique, on avait dû la pratiquer sur moi auparavant et en une seconde, j’ai cru voir m vie défilée. Alors j’alterne les à-coups de manière à ne pas trop lui faire mal.

“On arrête ?” J’ai le souffle court et je dois me reposer avant de reprendre.

“Tu es très fort, je l’admets.” Il fallait cela pour qu’il s’arrête, il avait l’air d’avoir un bon égo et je ne voulais pas plus me battre. Surtout si je devais commencer à montrer me talents cachés en karaté. J’en avais déjà montrer bien assez.

“Je te relâche et on s’arrête ? Je crois qu’on en a eu tous les deux assez.”

Je le tiens toujours en espérant une réponse positive de sa part et pendant ce temps, je reprends doucement mon souffle et mes forces.



Wang Dae Hyun
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Avatar : Seo Kang Joon
Situation : forever alone
Spécialité : graffiti
Artiste un jour, autiste toujours
Artiste un jour, autiste toujours
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ennemies at first sight? - feat Kwang Jun Mer 30 Mar - 22:33

Alors que je m'y attendais peu, Dae Hyun ne se laissait plus faire me plaquant au sol à son tour. Ma chute se fit entendre dans un bruit sourd qui retentissait dans le couloir alors que mon dos rencontrait violemment le sol, me laissant à mon tour exprimer dans un râle la douleur et la lourdeur que la chute avait provoqué. Décidément, moi aussi je commençais à bien morfler et je savais que l'étape guérison serait beaucoup plus longue que notre bagarre. Je n'avais d'ailleurs pas le temps de reprendre mes esprits afin de réagir à l'attaque de mon adversaire que celui-ci avait pratiqué une clé de jambe, écrasant mon mollet et créant chez moi une douleur que j'avais peu connue jusqu'ici. Il paraissait décidément plus redoutable qu'il n'en avait l'air, continuant ainsi de lâcher prise et reprendre sa clé sans cesse ce qui créait chez moi une douleur plus vive plutôt qu'un relâchement de cette dernière et m'arrachant ainsi un quelconque gémissement. Puis contre toute attente et contrairement à ce qu'il laissait apparaître à notre rencontre, il me proposa de stopper la bagarre net. Je fronçais les sourcils quelques secondes, ne comprenant pas l'origine de ce retournement de situation. Une grimace sous la douleur vint cependant déformer mon visage déjà amoché, laissant disparaître les quelques signes d'étonnement repérables sur les traits de ce dernier et soulignant sûrement l'importance de s'en arrêter sur cette dernière note. La douleur était désagréable et même si je pouvais y survivre, je ne lui en portait cependant pas la moindre affection. Je répondis donc dans un souffle à mon tour court à mon interlocuteur.

- On arrête là.

Le laissant doucement relâcher son emprise sur ma jambe tout en grimaçant toujours. Ma jambe et mes blessures au visage me lançaient toujours un peu, témoignant de la violence de notre bagarre. M'étalant au sol tel une étoile de mer comme pour reprendre mon souffle et mes esprits, je fis une pause dans ma phrase puis repris, un peu plus perplexe.

- Mais dis-moi, c'est maintenant que tu te décide à me demander à ce qu'on s'arrête ? Pour ta gouverne, ça fait un petit moment que je t'ai adressé une requête semblable à celle-ci, sombre abruti.

Je me relevais sur ces mots, grimaçant et soupirant encore sous la douleur qui commençait à se faire ressentir partout sur mon corps. Quelque chose me laissait penser que je n'aurai pas les mêmes courbatures qu'habituellement une fois que je me lèverai demain. Mais je n'avais pas vraiment le choix de passer outre et c'est ce que j'allais faire.

- Bon, tu me laisse le choix de rentrer maintenant ou tu veut encore que je te mette la raclée de ta vie ? Je soupirais encore une fois. Et si t'es bipolaire il suffit de le dire, pas la peine de déclencher une bagarre pour le montrer, sombre abruti. J'ai quand même foutrement autre chose à faire de ma vie que de m'occuper de tes petits problèmes.

Relevant les yeux vers la sortie, j'observais le soleil qui commençait à se coucher lentement. Les couleurs du ciel devenaient plus pâles, signifiant ainsi la fin de la journée et il fallait que je me débrouille pour rapidement rentrer et me soigner avant que ne sonne l'extinction des feux. J'observais également à travers la porte mon reflet, dévoilant ainsi l'état des blessures que mon adversaire m'avait infligé. Je soupirais une nouvelle fois, exaspéré. Il me fallait encore faire tant de choses que ma soirée allait sûrement se terminer en course contre la montre. Je posais ainsi sa main sur ma joue comme pour étirer une entaille apparente sur cette dernière afin de mieux l'observer puis ajoutais pour moi-même sur un ton plus bas.

- Vraiment, sans déconner.. ça ne pouvait pas tomber plus mal. Il choisit bien ses moments, lui.

_________________
KWANG JUN
I've come with a happy heart from the beginning and hope there is a happy ending.

Kwang Jun
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 24/03/2016
Age : 20
Avatar : Kim JaeJoong
Situation : Libre comme le vent ~
Pas de stresse, y'a le coin S
Pas de stresse, y'a le coin S
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ennemies at first sight? - feat Kwang Jun

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

ennemies at first sight? - feat Kwang Jun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Petit instant de détente | Feat Kwang Ho ♥
» You'll know everything about me at first sight Feat. Chen Mei Li
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YAMANG Institute ::  :: Complexe Sportif :: Dojo-