AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey! On a trop d'artistes pour le moment, donc le groupe est fermé. Pense à rejoindre les Intellectuels, les Sportifs ou les Scientifiques. Merci - Baek Eun

Partagez| .

Un compagnon pour fumer ? feat Go Jin Wuk (dans les toilettes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Un compagnon pour fumer ? feat Go Jin Wuk (dans les toilettes) Dim 20 Mar - 23:42


Un compagnon pour fumer ?



let's be friend~


L’inspiration avait décidé de prendre des vacances et rien ne parvenait à m’aider à la retrouver, ni à trouver ne serait-ce qu'une seule idée. J’avais tenté toutes les méthodes, plus incongrues le unes que les autres, en vain. Enfin, presque toutes. Il en restait bien une ou deux, mais elles n’étaient à utiliser qu’en cas d’extrême besoin. Il y avait le clope et l’alcool, et peut-être d’autres choses, mais on en parlera plus tard. Je fumais déjà bien assez mais pas pour avoir de l’inspiration, et j’évitais surtout de trop fumer. Je savais quelles conséquences l’excès pouvait avoir et je ne voulais pas y faire face de nouveau.

Cependant, une cigarette ne pouvait pas me faire mal, non ? Je n’avais rien pris de la journée et j’étais vraiment en plein désespoir. Je dis cela car quand je parle de l’inspiration qui s’est enfuie, c’est qu’elle n’a absolument rien laissé derrière elle : pas une seule idée, même bancale, handicapée, atrophiée ou n’importe quel autre adjectif de ce genre. Le néant. C’est dont avait l’air mon âme en cet instant. Il me fallait donc fumer pour pouvoir espérer un semblant d’inspiration. Je devais dessiner ou peindre quelque chose, à moins de vouloir finir affalé sur mon lit tel une glace fondue en plein été sur une place sans ombre.

Ma décision fut ainsi prise et me baladant déjà dans les couloirs, je décidai d’aller dans les toilettes pour m’en griller une. C’était une planque idéale puisqu’il n’y avait pas de détecteur de fumée et pendant ces horaires-là, peu de personnes les utilisaient. Alors j’entre et me dirige vers l’une de toilettes lorsque je me rends compte que quelqu’un est ici et fait déjà certainement la chose que je m'apprêtais à faire. Bon, l’odeur n’était pas très forte puisque la fenêtre au bout était ouverte, mais j’avais l’habitude. Et la personne aussi apparemment. Je vais donc devant les toilettes où le garçon devait être et toque doucement.

“Salut, tu veux fumer avec moi ?”

C’était clair, net et précis. Aucune ambiguïté possible. Je voulais avoir quelqu’un avec moi. Peut-être l’inspiration reviendrait-elle ?




Wang Dae Hyun
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Avatar : Seo Kang Joon
Situation : forever alone
Spécialité : graffiti
Artiste un jour, autiste toujours
Artiste un jour, autiste toujours
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un compagnon pour fumer ? feat Go Jin Wuk (dans les toilettes) Lun 21 Mar - 20:51


Un compagnon pour fumer ?



Je nique mes poumons et toi ?


Journée de merde, lycée de merde, vie de merde et honnêtement à cet instant précis je n’ai qu’une seule envie, crever pour oublier cette affreuse matinée. Que quelqu’un dans ce monde me rappelle pourquoi je suis né si c’est pour vivre des journées pareilles ! Autant de malchance, autant de problèmes, de questions et d’incompréhension complète en une seule et malheureuse journée, incroyable n’est ce pas . Entre cet idiot d’Ha Neul et cet abrutie de Kang Joon je ne sais plus où donner de la tête, entre mon cœur qui s’affole en présence de l’intello et l’un de mes meilleurs amis qui tente de m’ignorer et qui recule à chaque contact un peu trop physique avec moi, honnêtement je suis aussi moche que ça, pour que Kang Joon essaye de s’enfuir ? Je ne comprends pas ses réactions et ça me rend malade, je ne comprends pas mes réactions envers Ha Neul par habitude j’ai simplement envie de le baffer, de l’insulter ou de l’humilier mais là … C’est différent, pour la première fois depuis des années mon corps réagit différemment avec lui, mon corps brule de désir lorsque nos peaux rentrent en contact ne serait-ce que quelques petites secondes … Je deviens fou c’est sur et certain, mais maintenant par sa faute je me fais distrait. Mon entrainement n’est plus aussi performant que d’habitude et je suis de plus en plus distrait, pour preuve ce matin alors que je venais d’entamer ma deuxième heure de nage j’avais réveillé mon ancienne blessure à l’épaule et pour tout vous dire ça fait un mal de chien. J’étais tellement frustré de ne plus rien comprendre que j’en avais oublié de faire attention … J’avais trop forcé et c’est comme ça que je me suis retrouvé caché dans les toilettes pour fumer une clope.


Je sais que cette merde nique mes poumons mais en ce moment c’est la seule chose capable de me faire oublier un peu la douleur et me permettre d’oublier mes soucis avec Ha Neul et Kang Joon. Après être sortie de l’infirmerie je m’étais empressé de monter pour rejoindre les toilettes du premier étage qui comme toujours étaient vides de monde. Je m’étais ensuite rendu dans l’une des cabines que j’avais fermé à clé avant de baisser la lunette des toilettes m’installant dessus laissant l’arrière de mon crâne reposer contre la paroi me séparant des autres cabines et de poser mes jambes sur l’autre mur observant le plafond avant d’allumer ma cigarette. Je suis resté ainsi de longues minutes avant que je n’entende la porte s’ouvrir, j’arque un sourcil curieux. Qui est-ce ? Personne ne vient ici d’habitude, j’hésite à éteindre ma cigarette et hausse finalement les épaules continuant à recracher la fumée de mes poumons. Dans le pire des cas je vais me faire choper, rien de bien grave tout compte fait. Je ferme les yeux appréciant ce petit moment de relaxation avant qu’une voix me sorte de ma réflexion, je soupire légèrement et mordille ma lèvre inférieure … Un peu de compagnie ne me ferait pas de mal tout compte fait. J’allonge mon bras et ouvre le loquet de la cabine qui s’ouvre sur un jeune homme. « Salut toi … » lui dis-je en souriant doucement, honnêtement ce mec est bien foutu, vraiment bien foutu. Je l’observe un long moment mordillant de nouveau ma lèvre avant de lui faire signe de me rejoindre « fais comme chez toi. »



Go Jin Wuk
avatar
Messages : 149
Date d'inscription : 18/01/2016
Avatar : Min Yoon Gi (Suga)
Situation : Je m'aime moi, moi et moi ... Ainsi que mon reflet dans le miroir de la salle de bain !
Spécialité : Natation
Tu veux du sport ? Offre ton corps
Tu veux du sport ? Offre ton corps
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un compagnon pour fumer ? feat Go Jin Wuk (dans les toilettes) Lun 21 Mar - 22:29


Un compagnon pour fumer ?



let's be friend~


J’attendais une réponse. Je me rendis ensuite compte de la stupidité de la chose. Qui viendrait en disant qu’il veut quelqu’un pour l’accompagner pendant qu’il fume ? Sérieusement. J’étais si con que ça ? Puis j’entends le loquet se déverrouiller et vois la porte s’ouvrir. Elle donne sur garçon assis tranquillement, avec des cheveux d’un vert d’eau magnifique. C’était ma couleur préférée. Et il me parle. Sérieusement ? Mon approche ne lui avait pas fait peur ? Je m’estimais donc heureux et entrais dans le cabinet exigu. Je n’y avais pas pensé avant, mais où est-ce que je m’assois ? Il m’avait certes dit de faire comme chez moi, mais si je m’approche trop et qu’il est hétéro et pense que je suis gay et tente juste de… De quoi d’ailleurs ? Je réfléchis vraiment trop aux réactions des autres. Pourquoi a-t-il fallu que je sois aussi de nature si conciliante ?

Bon, j’arrêtais de me poser des questions et tentais de m’installer de manière à être à l’aise. Mes fesses sur la cuvette de toilettes entre les jambes du garçon, je posais mes jambes de part et d’autre de celui-ci et ma tête contre le mur opposé à lui, de manière à être dans une position similaire. Il devait aussi passer un salle quart d’heure, ou alors, il  voulait juste fumer. Mais risquer de se faire attraper pour un plaisir non nécessaire serait stupide. Mais qui étais-je pour le juger dans ce cas-là ? J’avais déjà fait bien pire. Je sortis donc une clope de la poche intérieure de ma veste avant de l’allumer et de tirer un latte. La fumée se répandis dans mes poumons et je me sentais déjà me détendre, autant de corps que d’esprit. Le projet me rendait maintenant moins nerveux et tout ce qui me préoccupait pour l’instant était de parler avec ce jeune garçon. Ou au moins ne pas me prendre la tête et rester comme cela. Avoir une présence avec soi était toujours source de paix intérieure pour moi.

“Je m’appelle Dae Hyun et toi ? Je comprendrai si tu ne veux pas parler.”

Oui, il n’avait aucune obligation. Tant qu’il ne me rejetait pas de manière trop brutale ou inappropriée, je me fiche qu’il me remballe sous prétexte qu’on ne se connaît pas ou qu’il ne veut pas parler. Il était plaisant à regarder et je pourrai me contenter de ça pour le moment. Peut-être qu’à force de le regarder une idée jaillira de mon esprit encore vide.

“Mais ce serait quand même bien si on pouvait parler.”

J’avais ajouté ça sans m’en rendre compte. C’est vrai que j’aimerais bien lui parler. L’inspiration ne va pointer le bout de son nez juste parce que je matte un beau mec. J’espérais que mes pensées ne s’affichaient pas sur mon visage et qu’il ne puisse pas lire en moi comme dans un livre ouvert.

“Je cherche de l’inspiration pour un projet d’art peut-être que te parler pourrait m’aider.”

J’affichais mon plus beau sourire, ce qui me fit fermer les yeux et je me mis à penser. Cela ne dura que l’espace d’un instant avant que je n’ouvre mes yeux de nouveau et j’espérais ne pas avoir affiché ce visage froid qui apparaît habituellement dans ces moments. Alors je me mettais à nouveau à espérer.



Wang Dae Hyun
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Avatar : Seo Kang Joon
Situation : forever alone
Spécialité : graffiti
Artiste un jour, autiste toujours
Artiste un jour, autiste toujours
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un compagnon pour fumer ? feat Go Jin Wuk (dans les toilettes) Ven 1 Avr - 16:16


Un compagnon pour fumer ?



Je nique mes poumons et toi ?


Après avoir ouvert la porte au jeune inconnu je m’étais de nouveau replongé dans mon intense réflexion recrachant doucement la fumée de mes poumons, ne faisant que très peu attention au garçon qui avait longtemps hésité avant de venir s’installer entre mes jambes. Je m’étais légèrement redresser pour lui laisser plus de place, en profitant pour l’observer un peu plus, décidément ce mec était parfaitement mon type mais avec ma malchance d’aujourd’hui il était certainement hétéro et je ne pourrais pas me le faire dans les jours qui vont suivre … L’arrière de ma tête vint de nouveau à la rencontre du mur et mes yeux se fermèrent automatiquement, je profitais du calme et de ma cigarette comme toute personne normale. Je ne voulais rien entendre, rien d’autre que ma respiration et la sienne, je ne voulais pas réfléchir simplement oublier … Mais visiblement lui ne voulait pas apprécier ce calme et il avait ouvert la bouche, un petit sourire se dessina tout de même sur mes lèvres sourire qui s’élargit de plus en plus en l’entendant débiter ses mots ne me laissant pas le temps de répondre. Agacé j’avais fini par ouvrir la bouche pour lui sortir un jolie « Ta gueule » mes yeux s’ouvrirent doucement et je pris un certain temps avant de me réveiller de mon semi sommeil, ma tête roula légèrement sur le coté tandis qu’un soupire s’échapper de mes lèvres « Tu ne vas pas te taire, je me trompe ? » Je me redresse, je passe ma main dans mes cheveux les ébouriffant doucement me donnant l’air d’un gamin tout juste réveillé et pour ne pas vous mentir j’étais incroyablement sexy de bon matin tant de monde en ont été témoins. « Je n’ai vraiment pas envie de perdre mon temps à répondre à tes questions… Mais tu as de la chance, t’es beau gosse et je suis toujours gentil avec les beaux garçons » un sourire séducteur remplace l’ancien et je porte de nouveau ma cigarette à ma bouche tirant une latte avant de reprendre « Je m’appelle Go Jin Wuk … Comment se fait il que tu ne connaisses pas mon nom ? Tout le monde me connait à Yamang … » Je m’approche légèrement du garçon détaillant longuement son visage avant de reculer de nouveau pour venir poser ma tête contre le mur « Un projet d’art ? Intéressant … » Je mordille ma lèvre inférieure et tire une dernière fois sur ma cigarette avant de la jeter à terre et de l’écraser du mieux possible « Mais dit moi Dae Hyun, en quoi me parler pourrait raviver ton inspiration ? J’ai peut être une bien meilleure idée pour t’aider » Vous, arrêtez de me regarder comme ça je ne compte pas baiser avec lui dans les toilettes voyons…Non, je vais simplement m’amuser un petit peu, gay ou pas j’en ai strictement rien à foutre, je suis Go Jin Wuk et dieu seul sait que je n’ai honte de rien et qu’aucune personne ne me résiste bien longtemps même les mecs se prétendant hétéro à cent pour cent tombent doucement dans mon piège . Je laisse mes jambes retomber au sol avant de me redresser venant fermer la porte à clé, je me tourne vers Dae Hyun un sourire espiègle sur les lèvres « Ne t’inquiète pas je ne compte pas te violer » Je m’avance vers lui et attrape doucement sa main éloignant la cigarette de sa bouche, je penche ma tête sur le coté et passe légèrement ma langue sur mes lèvres avant de m’approcher de plus en plus de son visage ne laissant qu’une petite distance entre nos lèvres. Je reste ainsi un long moment avant de rigoler légèrement et me reculer reprenant ma place habituelle « Ta réaction … Tu es adorable petit Dae Hyun »



Go Jin Wuk
avatar
Messages : 149
Date d'inscription : 18/01/2016
Avatar : Min Yoon Gi (Suga)
Situation : Je m'aime moi, moi et moi ... Ainsi que mon reflet dans le miroir de la salle de bain !
Spécialité : Natation
Tu veux du sport ? Offre ton corps
Tu veux du sport ? Offre ton corps
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un compagnon pour fumer ? feat Go Jin Wuk (dans les toilettes) Dim 3 Avr - 10:18


Un compagnon pour fumer ?




let's be friend~


Le choc. Oui, ce devait être aussi ce qui se lisait sur mon visage. ‘Ta gueule’ ? Le mec était sérieux ? Il se réveille et reprend de façon peu convenable. J’avais été gentil et c’est ainsi qu’il me traitait en retour ? Je sens la colère naître mais je reste calme : j’étais venu trouver l’inspiration, pas la baston. Je ne voulais pas me battre aujourd’hui et s’il continuait, je n’aurai qu’à partir.

J’ai l’impression qu’il tente de se rendre sexy, il blablate et parle de sa réputation. Qu’est-ce que j’en ai à foutre sérieusement ? Que tu sois riche, pauvre, célèbre ou non, je m’en contrefiche. Je n’apprécie les gens que sur un critère d’amabilité. Et pour le moment, son score ne volait pas bien haut. Go Jin Wuk ? Je retiendrai ce nom à l’avenir, enfin, comme tous les noms des personnes que je rencontrais.

Puis les choses dégénèrent quelque peu. Il ne s’arrête pas de parler, alors qu’il me reprochait cela il y a quelques minutes. Je commence à sérieusement bouillir ; je détestais vraiment ce genre de personnes. Non pas que j’en avais peur ou autre, mais ils s’en prenaient généralement aux faibles et c’était une chose que je pouvais tout simplement pas supporter. Même si c’était une façade, je trouvais cela lâche. Mais je me tais et attends d’entendre ce qu’il a d’autre à dire.

On voit qu’il ne me comprends pas, je fais ce que je veux concernant mon inspiration purée ! Si je te dis que te parler me donne l’inspiration alors c’est vrai ! Oh mon dieu, c’est grave, je commence à m’énerver dans ma tête et je sais que si ça continue, ça va peut-être finir en bagarre. Et c’est à ce moment qu’il me tire de ma rêverie en fermant la porte, disant quelque chose de stupide, car oui, je sais qu’il ne va pas me violer. Et s’il tente quoi que ce soit, je peux toujours me défendre.

Et il s’approche, comme s’il allait m’embrasser mais n’en fait rien. J’avoue que mon coeur à manqué un battement et que mon visage devait arborer un choc bien apparent. Le corps réagit toujours, qu’importe la situation du mental. Je n’arrivais pas encore à contrôler totalement mon corps. Puis j’explose de rire. Je n’en pouvais plus. La colère s’était complètement dissipée ne laissant que le rire. La situation me faisait rire au plus haut point. Il voulait s’amuser ? J’en étais sûr. Je ne m’étais pas tromper sur son compte. Je n’aimais vraiment pas ce genre de personnes. Mais puisqu’on était là, et que je cherchais l’inspiration, autant s’amuser un peu.

“Tu n’as pas dit que tu voulais que j’arrête de parler ? Si tu veux quelque chose, commence par le faire toi-même.” Mon regard devait être celui de quelqu’un d’énervé alors je ferme les yeux pour me radoucir. Je les rouvre rapidement, lui lançant un regard relativement séducteur.

“Et si tu veux jouer, tu peux mieux faire, tu sais ?” J’hésite à lui écraser le mégot sur le bras, mais bon, j’avais dit pas de baston aujourd’hui, alors je me retiens, et l’écrase finalement sur le sol, avant de m’approcher de lui, de la même manière dont il s’était approché auparavant. Ma bouche à quelques millimètres de la sienne, je lui attrape les cheveux à la base de sa nuque et l’approche un peu plus. Je viens ensuite mordre sa lèvre inférieure assez fort, mais pas assez pour la faire saigner. Puis je viens y déposer ma langue pour faire passer la douleur. Puis je tire sur ses cheveux pour faire basculer sa tête en arrière.

“Tu veux encore jouer ? Ou est-ce qu’on s’arrête là ?”

La réponse m’importe peu, le garçon aussi d’ailleurs. Je retire ma main et reviens poser mon corps contre le mur. Je me sens bien et ferme donc les yeux. Je sors une autre cigarette et l’allume. Mon coeur a pris une allure assez lente et la cigarette vient amplifier cette sensation, tant et si bien qu’en quelques secondes j’en oublie le garçon avec moi.


Wang Dae Hyun
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Avatar : Seo Kang Joon
Situation : forever alone
Spécialité : graffiti
Artiste un jour, autiste toujours
Artiste un jour, autiste toujours
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un compagnon pour fumer ? feat Go Jin Wuk (dans les toilettes) Mar 19 Avr - 19:04


Un compagnon pour fumer ?



Je nique mes poumons et toi ?


Alors que je reprends ma place je peux entendre le garçon se mettre à rire, le choc venait surement de se dissiper … Dommage j’aimais vraiment observer ses expressions, son expression à mourir de rire. Je lui jette un bref coup d’œil hésitant à reprendre la parole mais finalement je soupire, me contentant de l’écouter. Un petit rictus amusé s’échappe lorsqu’il me reproche de ne pas appliquer mes propres conseils, j’hausse un sourcil et lui répond « et si je n’ai pas envie ? Tu crois vraiment être le genre de mec à pouvoir me donner des ordres ? » Il ferme les yeux un instant et j’en profite pour sortir une nouvelle cigarette de mon paquet, lorsque je lève de nouveau mes yeux vers lui son regard me laisse perplexe. Pourquoi me regarde-t-il comme ça ? Son regard pourrait presque ressembler à celui que je lance aux personnes que je désire avoir à mes côtés pour la nuit. Je continue à l’observer, ancre mon regard dans le sien et attend patiemment. Mieux faire . Comment ça mieux faire ? Avant même que je puisse rétorquer le voilà qui s’approche de moi, ses lèvres sont à quelques millimètres des miennes et pendant un bref instant la panique se réveille. Pendant un quart de seconde j’ai vraiment eut peur qu’il m'embrasse mais non il se contente d’attraper mes cheveux à la base de ma nuque et me force à me rapprocher de lui. Nos lèvres s’effleurent et menacent de se rejoindre mais la douleur me rappelle à la raison, il ne venait pas de m’embrasser mais bien de me mordre. Surpris je laisse ma cigarette glisser de mes doigts pour atterrir au sol. Tandis qu’un petit gémissement de douleur s’échappe de ma bouche alors qu’il maltraite ma lèvre inférieure venant y planter ses dents, prenant visiblement soin de ne pas me faire saigner. Il finit par abandonner sa prise et je viens déposer mes mains sur son torse m’apprêtant à le repousser, sa langue se dépose sur ma lèvre et la douleur s’estompe doucement. Ma tête heurte la paroi lorsqu’il me lâche, systématiquement je porte ma main à mon crane grimaçant légèrement.

J’aperçois Daehyun se faufiler jusqu’à sa place, il ne me lance aucun regard se contentant de reprendre ses activités. Je l’observe pendant un long moment me demandant à quoi pouvait rimer ce qui venait de se passer. Sa voix m’extirpe de mes pensées et je secoue la tête pour reprendre mes esprits « Pourquoi t’as fais ça crétin !? » ma voix se fait froide et la colère peut facilement se faire entendre elle aussi. Je le fusille du regard et attend sagement sa réponse en profitant pour récupérer mon précieux bien tomber au sol, alors que je tends le bras pour l’attraper une forte douleur m’assaille et je ne peux réprimer ce petit cris de douleur. Quel con je suis ! Je ferme les yeux et abandonne l’idée de fumer, je repose mon crâne contre le mur et ma main part à la rencontre de mon épaule la massant doucement.




Go Jin Wuk
avatar
Messages : 149
Date d'inscription : 18/01/2016
Avatar : Min Yoon Gi (Suga)
Situation : Je m'aime moi, moi et moi ... Ainsi que mon reflet dans le miroir de la salle de bain !
Spécialité : Natation
Tu veux du sport ? Offre ton corps
Tu veux du sport ? Offre ton corps
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un compagnon pour fumer ? feat Go Jin Wuk (dans les toilettes) Dim 24 Avr - 11:01


Un compagnon pour fumer ?




let's be friend~


Je prends mon temps, respirant la fumée de ma cigarette, c’était si apaisant. Je me demande pourquoi il n’a toujours rien dit lorsque sa voix retentit. J’ouvre lentement les yeux pour voir sa réaction et je ne suis pas peu fier de tout cela. Il est énervé et après avoir entendu cela, je vois que je ne m’étais pas trompé sur son compte. Il doit avoir l’habitude de martyriser les plus faibles et ne doit par contre pas avoir l’habitude que quelqu’un se rebelle.  

Je ris quelque peu de sa réaction mais j’essaie cette fois d’être plus discret. Cela ne me dérange pas de le mettre en colère mais bon, je pense que je suis déjà un peu ‘trop’ à son goût. Je relève donc la tête et avant d’ouvrir la bouche, je remarque qu’il se penche et tente de ramasser sa cigarette. Cependant, il s’arrête avant de l’attraper, émet un petit cri de douleur et abandonne finalement l’idée pour se masser l’épaule. Il doit avoir l’épaule injuriée et je me dis que si l’occasion se présente, ce que je ne souhaite pas vraiment évidemment, je saurai où viser. Je ne cherche pas la bagarre mais autant être prêt mentalement à toute éventualité.

Je fais mine d’ignorer l’action qui vient de se produire devant moi et réponds à sa question d’une voix neutre. “Pourquoi je n’aurais pas fait ça ? Telle est la vraie question. Et bien tu n’es pas le seul à pouvoir t’amuser. Et pour ta gouverne, je ne suis pas hétéro, donc si tu tentes
quelque chose, prépare-toi à devoir en subir les conséquences.”


Je prends une autre latte et ferme les yeux. Oui ça ne me dérangerait pas de m’amuser un peu. Et là, un éclair de génie traverse mon esprit : l’amusement. Bon cela peut paraître stupide puisque c’est ma devise, mais je venais là d’avoir une belle idée : la représentation de l’amusement. Ça a beau avoir l’air assez con, si ce n’est pour dire que ça l’est, mais j’aime beaucoup et les idées fusent dans mon esprit. Le représenter en couleur ou en formes, les options étaient multiples et je me voyais déjà peindre, dessiner, poser toute cette inspiration sur une surface vide afin de la combler.  

Je n’ai cependant pas de couleur qui me vient immédiatement et je commence donc à le scruter, peut-être qu’une idée viendra. J’ai beau avoir des idées, je ne suis jamais sûr qu’elles seront du goût de l’académie, alors je cherche toujours mieux. Et c’était typiquement ce qui arrivait ces jours-ci : je cherche encore et encore, et le meilleur moyen de parvenir à mes fins était la douleur et l’excitation, voire parfois, l’excitation sexuelle.  

“Maintenant, c’est à toi de voir ce que tu veux ensuite, je ne te repousserai pas mais si tu tentes quelque chose, tu ne t’en tireras pas comme ça.” Ce n’était pas une menace, quoique peut-être. Je voulais simplement être sûr. Qu’il fasse quelque chose ou non, je ne ferai rien
pour le moment, j’en avais déjà assez fait pour dire vrai.  Alors je pose mon regard dans le sien, attendant qu’il se décide tout en réfléchissant à ce que je pourrais faire pour ce fichu projet d’arts.


Wang Dae Hyun
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Avatar : Seo Kang Joon
Situation : forever alone
Spécialité : graffiti
Artiste un jour, autiste toujours
Artiste un jour, autiste toujours
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un compagnon pour fumer ? feat Go Jin Wuk (dans les toilettes)

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Un compagnon pour fumer ? feat Go Jin Wuk (dans les toilettes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ouvrir la porte d'un avion en plein vol pour fumer...
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» À l'école quand j'étais petit. Les grands se cachaient sous leur lit. Pour fumer en cachette une cigarette [28.12 à 14h30]
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» THEME - Une salle pour réviser pitié ! [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YAMANG Institute ::  :: Premier étage :: Couloirs-