AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey! On a trop d'artistes pour le moment, donc le groupe est fermé. Pense à rejoindre les Intellectuels, les Sportifs ou les Scientifiques. Merci - Baek Eun

Partagez| .

Tu es ma chance inespérée, ne me rejette pas [PV Haneul Eden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Tu es ma chance inespérée, ne me rejette pas [PV Haneul Eden] Mer 17 Fév - 22:36

Tu es ma chance inespérée, ne me rejette pas !
La journée s'était plutôt bien déroulée jusque là pour Jae Won. Pour la première fois, il s'était réveillé à l'heure pour aller en cours, malgré le raid qui s'était étenisé la veille. De plus, il avait eu le temps de prendre son café le matin, ce qui était rare quand il avait cours. Bref, le jeune homme était de bonne humeur pour ne pas dire de très bonne humeur. Lors de la pause, il s'éclipsa quelques minutes pour aller aux toilettes. Le cours d'après n'était pas très passionnant. Il hésitait à sécher les cours, une fois de plus. Son projet personnel n'avançait pas. Ses recherches étaient au point mort. Il fallait vraiment qu'il arrête de jouer. Il devenait vraiment accro à ce jeu. En même temps ses activités de hacking était au ralenti, son groupe étant assez occupé IRL, les missions étaient de moins en moins fréquentes et en plus c'était des missions assez simples... Bref, il fallait qu'il se remette à se documenter pour continuer de mettre en place ce projet de grande envergure. Il s'imaginait déjà en train de découvrir le monde qu'il avait créé en immersion totale. Le rêve !
Bon c'était décidé, il allait à la bibliothèque. Le cours de réseau pour noob, il s'en passerait. Une fois revenu de son passage aux toilettes, il attrapa à la volée son sac et sortir rapidement après avoir vérifié que le professeur ne l'avait pas vu. En fait, ce professeur savait très bien le niveau de Jae Won c'est pourquoi, le garçon n'avait que rarement de problème en séchant ce cours, mais par contre si un autre le voyait, il allait essuyer un sacré savon.

Une fois dehors, il respira l'air frais. Ca faisait du bien.Le soleil brillait dans le ciel, c'était agréable. Le temps était particulièrement doux cet hiver. Tandis que le soleil chauffait ses pommettes il ressentit une envie irrésistible de rester à l'extérieur.Au lieu de la bibliothèque, direction le parc !
Le lieu était calme. Tous les élèves étaient en cours, très peu venaient ici à la pause, le parc étant légèrement éloigné. Il se mit dans un coin reclus, sur l'herbe, derrière un bosquet. Son petit coin à lui. Personne ne venait ici (ou alors il ne les croisait jamais). C'était assez retiré et peu d'élèves se donnaient la peine de s'aventurer jusque là. Il posa son sac avant de s'allonger. JaeWon ferma les yeux, savourant ces quelques minutes de silence ponctué de petits sifflotements d'oiseaux et de ces bruits de pas pressés. Euh... Non, des bruits de pas ?? Il se redressa. Le buisson derrière lequel il était abrité bougea. Non sérieusement, quelqu'un d'autre séchait les cours ET EN PLUS, venait dans son coin ? Quelqu'un de supersticieux aurait dit : un signe du ciel. Lui pensait plutôt, un malheur oui !

Il ne se leva mais scruta attentivement le buisson. Une jeune fille apparut comme par magie. Enfin pas vraiment par magie, mais... JaeWon la regarda, ne sachant pas quoi dire. Elle lui disait quelque chose. Enfin sa tête. Il l'avait déjà mais où ...? Et brusquement ça lui revint. EDEN Haneul, fille du créateur du jeu vidéo qu'il adorait tant.
Il la regarda les yeux ronds. Il devait ABSOLUMENT lui parler. Et puis comment se faisait-il qu'il n'ait pas capté qu'elle était ici ? Enfin en même temps, il s'était surtout intéressé au père et non à la fille. Il aurait du. Il avait perdu beaucoup de temps pour trouver un moyen de rencontrer le génie des jeux vidéos alors que la réponse était là, sous ses yeux. SA FILLE ! Il fallait qu'il l'aborde. Mais c'était pas son truc.
"... Euh... Tu cherches quelqu'un ? ou quelque chose ?"
Entrée en matière pitoyable, super, quand il faut hacker, le cerveau tourne et quand il faut parler à une fille (jolie en plus, rien à voir avec des thons geek qu'il pouvait croiser sur le net), y'a plus personne.
"Tu es Haneul EDEN... Non ? Est-ce que... Est-ce que je peux te parler un petit peu s'il te plait...?"
Il rougit comme une tomate en disant cela. ARGH, c'était tellement plus simple dans les jeux de dragues.
"Je voulais te parler de... Enfin... Euh..."
Bon bin vas-y dis le quoi merde !
"Tu.. Tu es dispo ? Enfin tu as un peu de temps ? Je peux t'inviter à prendre un café, ou un chocolat, ou un thé, ou même une glace... bien qu'on soit en hiver, il fait assez doux mais euh, enfin bref tout ce que tu veux ?!"

Il n'osait pas la regarder en disant cela. En fait, finalement il aurait mieux fait de hacker les programmes de son père. Là, il allait juste se prendre un méga vent. Et ça se saurait dans l'académie en plus. ARGH mais pourquoi il ne pouvait pas réfléchir à ça avant. Il releva les yeux vers elle, les yeux suppliants avant de passer une main dans ses cheveux, mal à l'aise.
"Je suis désolé, je ne veux pas t'importuner. Je suis juste tellement... Tellement ému de te voir en vrai... J'ai pas vraiment l'habitude de parler aux jolies filles... Enfin, aux filles en fait. IRL surtout. Bref"
Il bafouilla et devient encore plus rouge.Il lui sourit timidement. Comme il avait envie de fuir loin loin et de ne jamais revenir. Heureusement qu'elle n'était pas dans son dortoir... Ah mais c'était encore pire, les autres dortoirs allaient le savoir ! Il se liquéfia sur place.
Park Jae Won
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 10/02/2016
Avatar : Scientifiques
Situation : Célib'
Spécialité : Informatique
Pas de stresse, y'a le coin S
Pas de stresse, y'a le coin S
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tu es ma chance inespérée, ne me rejette pas [PV Haneul Eden] Jeu 18 Fév - 14:52

Tu es ma chance inespérée ne me rejette pas

La rencontre de deux asociaux


Le réveil avait été dur et j’avais commencé les cours complètement endormie. En même temps quelle idée j’av ais eu, regarder tous les épisodes de Once Upon A Time que j’avais manqué et il y en avait pas mal quatre ou cinq. Tout en sachant qu’ils duraient quarante minutes chacun, j’en avais eu pour trois heures à tout regarder du coup mon ordinateur s’était éteint à une heure du matin. Pour rien arranger, Morphée n’avait daigné à me prendre dans ses bras qu’à quatre heures tout en sachant que mon réveil sonne à six heures. Je m’étais réveillée avec deux heures de sommeil au compteur. Les deux premières heures de cours avaient été un supplice, mon bras où il y avait des tonnes de marques rouges à cause de mes pincements et ma lèvre que j’avais mordue la faisant saigner en étaient la preuve. Aussi quand était venu l’heure de la pause j’avais filé m’acheter un jus de fruit ce qui eut pour le don de sortir mon cerveau des brumes du sommeil. Une fois la boisson finie, je l’avais jeté dans la première poubelle que j’avais vu avant de sortir dehors. Le soleil brille dans le ciel contrastant avec la fraîcheur de l’air. Le professeur que je devais avoir après la pause est absent ce qui tombe plutôt bien. J’avais prévu de me ressourcer au parc dans un coin que j’avais découvert il y a quelques jours. Aussi mes pas sont rapides, l’envie d’être dans mon havre de paix se faisait plus pressante. Seuls le sifflement des oiseaux et le bruit de mes converses sont présents. Aussi imaginez ma surprise quand je vois que mon coin est occupé par un garçon. Mais qu’est ce qu’il fait là lui ? Me dîtes pas que je suis tombée sur un mec qui joue les rebelles et qui sèche les cours. Pitié mon Dieu ces personnes-là ont le don de m’énerver et je n’ai pas envie d’aggraver ma réputation d’asocial. Qu’est ce que j’ai sur le visage pour qu’il me regarde comme ça ? Mes bras sont cachés par mon pull peut-être ma lèvre s’est remise à saigner. Je passe rapidement mes doigts dessus et d’après ce que je peux voir non ma lèvre ne saigne plus. Alors pourquoi il me regarde comme ça ? Je n’ai pas enfilé mes habits si ? Me connaissant ça se pourrait et puis j’étais tellement endormie que ça ne renforçait que mes chances. Non ma colocataire me l’aurait dit nous nous disons ces choses-là. Alors qu’est ce qu’il a me regarder comme un miracle ? Une belle entrée en matière dit donc remarque je n’aurais sûrement pas fait mieux.

- Non je ne cherche rien ni personne. Je ne savais pas que il y avait des gens qui viennent ici. Je te dérange ou je peux rester ?

Sa deuxième réplique me donne vite la réponse à ma question. Il souhaite me parler et zut je suis censée dire quoi ? Il y a des trucs à dire non quand un garçon mignon en plus t’aborde non ? Bon tant pis Haneul tu vas y aller au feeling. Pourquoi ce n’est pas aussi simple que sur les dating game ? Ca serait tellement plus simple et j’aurais surtout moins l’air d’une idiote.

- Oui c’est bien moi et bien sûr que oui tu peux me parler. Pourquoi tu ne pourrais pas ?

A ce que je vois lui non plus n’est pas très social. Au moins ça nous fait un point commun, c’est déjà ça. Deux asociaux qui discutent ensemble ça promet d’être drôle. Il vient de m’inviter à boire un coup ? Kya pourquoi il y a pas un manuel qui nous apprend la drague ? Ou même ils sont où les choix multiples ?

- Oui j’ai du temps devant moi comme mon prof n’est pas là, je reprends les cours que cette après-midi. Et pour la glace ça serait avec plaisir, j’en mange aussi bien en hiver qu’en été.


Je suis vraiment désespérante, il doit se moquer de l’an quarante de ma vie ou de mes - habitudes. La prochaine fois, ça serait cool que mon cerveau analyse ce qui sort de ma bouche. Par réflexe, je tente un sourire comme pour dire désolé mais t’es tombée sur une asociale.

- Non non tu ne m’importunes pas du tout. C’est juste que comme toi, je ne suis pas forte en relations IRL.

Haneul rattrape toi ma fille ! Tu viens clairement de lui dire que c’est un asocial.

- Enfin c’est pas ce que je voulais dire, c’est juste que… Enfin bref.

Justification nulle, l’avantage là c’est que j’aurais pas pu faire pire. Comment faire fuir les gens par Eden Haneul bientôt en librairie mesdames et monsieur ! Si avec ça, il s’en va pas je comprends pas. En plus si ça se trouve il est dans mon dortoir, l’horreur. Faut vraiment que je fasse des efforts niveau sociabilité non parce que là ça craint mon niveau.





_________________


The unpredictable girl
Eden Haneul
avatar
Messages : 180
Date d'inscription : 30/01/2016
Age : 18
Avatar : Park Shin Hye
Situation : Célibataire
Spécialité : Acting
Artiste un jour, autiste toujours
Artiste un jour, autiste toujours
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tu es ma chance inespérée, ne me rejette pas [PV Haneul Eden] Jeu 18 Fév - 18:47

Tu es ma chance inespérée, ne me rejette pas !
JaeWon regardait la jeune fille avec de grands yeux brillants d'espoir. Bon au début, il avait cru qu'il allait se faire jeter comme une vieille chaussette, mais finalement... Malgré l'attitude étrange de la jeune fille (bien sûr qu'elle dérangeait, tout le monde vient ici pour être tranquille), et le fait qu'elle ne comprenait pas pourquoi il ne pouvait pas lui parler (parler ce n'était pas simplement une discussion de politesse, quand il disait parler, c'était pendant des heures. Donc effectivement, il demandait l'autorisation... en plus la jeune fille était quelqu'un d'important.), elle répondit à l'affirmative et cela fit bondir de joie (intérieurement) le jeune homme. Il lui sourit plus franchement.

La pauvre, elle avait l'air aussi paniquée que lui. Mais au moins elle ne bégayait pas comme lui. D'ailleurs, il se demanda si elle ne faisait pas de théâtre. Mais on ne pouvait pas le duper, lui, le roi des jeux de dragues. Il pouvait sentir la tension de la jeune fille en la regardant. On aurait dit qu'elle se serait presque excusé de lui avoir répondu.

Enfin... sa réflexion le fit légèrement grimacer. Puis il se mit à rire avec nervosité. En fait, cela le rassurait un peu. Au moins, elle ne lui avait pas rit au nez. Mieux, elle lui avait dit qu'ils étaient pareils. Enfin lui n'avait pas un père aussi génial. Elle aussi n'était pas douée avec les relations, et ça c'était un bon point. Elle devait être plus à l'aise avec le virtuel. C'était tellement plus simple, le virtuel, on pouvait dire ce qu'on voulait sans jamais devoir faire face à la personne par la suite. Sauf dans le cas d'une rencontre fortuite, et encore. Il essaya à son tour de la rassurer. Si lui se sentait un peu mieux, il fallait qu'elle aussi, sinon la conversation n'aboutirait pas. En même temps, un jeune homme qui aborde une jeune fille dans les bois. Il frissonna. Heureusement elle n'avait pas l'air de le prendre pour un pervers, ou un truc comme ça.

"Oui, tu l'as bien vu, je ne suis pas forcément très à l'aise... Pas qu'avec toi, mais IRL en fait. Et encore, la seule fois où je parle avec des filles, c'est soit pour combattre des monstres,dans mon jeu, hein, pas en vrai, soit elles sont totalement virtuelles et je dois les draguer, toujours dans un jeu, hein, parce que draguer IRL, je crois que je ne sais pas faire. Et puis ça ne m'intéresse pas. Enfin non ça m'intéresse, mais pas beaucoup...Enfin... Bon bref, ouais désolée, je suis un peu... Je suis un scientifique fan d'informatique et pas doué en relation humaine...haha."

Il ramassa son sac en disant ces mots. Il essayait de paraître cool et ce n'était franchement pas gagné gagné. Non mais il ne pouvait pas fermer son clapet parfois ! Lui dire qu'il jouait à des jeux de dragues, pourquoi pas lui donner la liste de ses films porno tant qu'on y était. Il se maudit tout bas. Il était en train de griller ses chances. Au moins il se sentait plus à l'aise. Un peu. Un tout petit peu. Et puis... En fait pas tant que ça, depuis ses derniers mots. Il se remit à hésiter et à bafouiller.

"Euh...Tu préfères aller où pour la glace ? On peut aller en acheter une et revenir la manger ici si tu veux. Au fait, moi c'est Jae Won, je suis vraiment enchanté de faire ta connaissance".

Il le disait avec une sincérité innocente. Il n'aurait jamais pu espérer trouver mieux. Fille de son idole, et jolie en plus, un peu timide, et qui ne se moque pas. Il savait déjà qu'il allait bien s'entendre avec elle. Sauf si elle était hypocrite. Valait mieux rester sur ses gardes, tout de même. On ne sait jamais !
Park Jae Won
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 10/02/2016
Avatar : Scientifiques
Situation : Célib'
Spécialité : Informatique
Pas de stresse, y'a le coin S
Pas de stresse, y'a le coin S
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tu es ma chance inespérée, ne me rejette pas [PV Haneul Eden] Ven 19 Fév - 14:07

Tu es ma chance inespérée ne me rejette pas

La rencontre de deux asociaux


Et voilà je le fais grimacer en moins de deux minutes alors qu’on se connaît à peine. En même temps si j’apprenais à faire un filtre entre mon cerveau et ma bouche ça irait mieux. Ca m’éviterait pas mal d’ennuis parce que oui être trop franc ça rapporte la plupart du temps que des problèmes. Surtout quand tu dis aux personnes leurs quatre vérités en face, ce n’est jamais bon ça. J’avais testé une fois et le résultat était que j’avais tout l’établissement à dos jusqu’à la fin de l’année. Néanmoins je regrette pas ce que je lui ai dit, cette fille était un véritable pot de peinture et insupportable. Elle se croyait tout permis parce qu’elle avait une plastique de rêve. Du coup un coup elle s’était permis de me renverser le plateau et elle s’était barrée sans aucune excuse. Forcément je m’étais énervée donc je lui avais sorti ses quatre vérités de façon à ce que le self m’entende. Et comme elle était populaire elle avait réussi à me mettre tout le lycée à dos jusqu’à ce que l’année scolaire finisse. C’est dingue le pouvoir qu’elle avait sur les autres. Depuis à chaque fois que je vois quelqu’un d’important dans une école, je fuis parce que je sais qu’il y aura forcément confrontation.

Pourquoi il frissonne ? Vu le contexte ça devrait être moi qui fais ça pas lui. Dieu merci il n’a pas l’air du tout d’un pervers ou quelque chose dans ce genre. Après tout personne ne peut me battre à ce jeu-là. J’avais porté pendant une quinzaine d’années autrement dit suffisamment longtemps pour voir qui jouait la comédie ou non. J’avais passé le stade de maître dans ce domaine et tout chez ce garçon semble respirer l’innocence ou du moins l’asociabilité. Néanmoins je ne baisse pas entièrement ma garde et je garde une distance suffisamment raisonnable pour que je puisse courir sans me faire rattraper.

Un léger sourire amusé étire mes lèvres. Non pas que je me moque de lui ou quoique ce soit non du tout. C’est juste qu’en regardant bien la scène est d’un comique.

- Si ça peut te consoler, j’ai aussi beaucoup de mal avec les relations IRL. Le virtuel est tellement plus facile.

Fan de robotique hein ? Bien sûr qu’est ce que je peux être idiote. Quand il m’a regardé comme un miracle, c’est parce que j’en suis un pour lui. Evidement quel fan de jeux vidéos ne voudrait pas rencontrer Eden Haneul unique héritière des entreprises Eden ? Néanmoins il ne m’a pas donné assez d’informations pour que je puisse savoir c’est quoi sa motivation. Je vais donc rester naturelle inutile de m’énerver alors qu’il n’a encore rien fait.

Où je voulais aller c’est une bonne question, les lieux qui entouraient Yamang me sont encore totalement inconnus. Et puis sortir de l’université ne me tente pas plus que ça. Arpenter les rues alors que la fatigue est toujours présente très peu pour moi.

- Je te propose de rester ici à moins que tu connaisses un glacier digne de ce nom hors de Yamang.

Un sourire sur les lèvres, j’ajoute.

- Et bien enchantée Jae Won.

Au moins je suis sûre que je retiendrais son nom, des rencontres comme ça on n’en faisait pas souvent en tout cas pour moi.



_________________


The unpredictable girl
Eden Haneul
avatar
Messages : 180
Date d'inscription : 30/01/2016
Age : 18
Avatar : Park Shin Hye
Situation : Célibataire
Spécialité : Acting
Artiste un jour, autiste toujours
Artiste un jour, autiste toujours
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tu es ma chance inespérée, ne me rejette pas [PV Haneul Eden] Sam 20 Fév - 16:18

Tu es ma chance inespérée, ne me rejette pas !
JaeWon hocha la tête. Effectivement le virtuel, on n'avait pas à subir les aléas de gens IRL, leurs humeurs, et en plus, quand ils nous énervaient, on avait la chance d'aoir un bouton "déconnexion".
"Pourtant tu es la fille d'un PDG, tu devrais être habituée à être sous le feu de la rampe, les médias, les interviews, tout ces trucs là. D'ailleurs, je te plains un peu. Je n'aimerais pas qu'on espionne tout le temps."
Il était bien placé pour le savoir, vu qu'il passait la plupart de son temps à surveiller les gens en hackant leur PC. Et il était assez bien placé pour savoir également que l'entreprise Eden était très convoitée. De nombreux adversaires manoeuvraient dans l'ombre. Et d'ailleurs, cette entreprise était un lieu où la corruption était omniprésente. JaeWon se demanda si la jeune fille était au courant de tout ça, et s'il devait le lui dire surtout. Mais il verrait ça plus tard. si ça se trouve la jeune fille n'étais du tout au courant en plus.
"Euh, si tu veux, il y a un truc en face de l'école, à environ 2 minutes. On peut y aller, ce n'est pas très loin. En plus il fait beau".

En disant cela, il passa le petit buisson et retint les branches pour que la jeune Haneul puisse également passer. Il lui sourit. Il avait réussi à lui parler, ça relevait presque du miracle pour lui. Il la regarda, des étoiles dans les yeux.
"Sinon... Euh... tu te doutes bien que je suis un fan de ton père. En vrai, j'aimerais développer mon propre jeu, mais avec un sytème d'immersion totale. Enfin c'est compliqué mais je travaille dessus ! Est-ce que tu connais un peu l'entreprise et le travail de ton père ?"
Parce que sinon, c'était tout de suite moins intéressant. Et clairement JaeWon se demanda ce qu'il allait bien pouvoir faire si elle lui répondait qu'elle n'y connaissait strictement rien et pire, qu'elle ne s'y intéressait pas.

"Je ne t'ai jamais vu dans le bâtiment des scientifiques.. Tu n'es pas de cette section ?"
Il avait du mal à imaginer cette hypothèse, et surtout il avait du mal à croire que son père puisse accepter le fait qu'elle ne fasse pas d'informatique. C'était quand même elle l'héritière de l'empire du jeu qu'il avait construit.
Park Jae Won
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 10/02/2016
Avatar : Scientifiques
Situation : Célib'
Spécialité : Informatique
Pas de stresse, y'a le coin S
Pas de stresse, y'a le coin S
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tu es ma chance inespérée, ne me rejette pas [PV Haneul Eden] Sam 20 Fév - 16:53

Tu es ma chance inespérée ne me rejette pas

La rencontre de deux asociaux


La remarque de Jae Won m’arrache une grimace. Bien entendu qu’une part de raison se cache dans ses propos mais ça n’empêche pas le fait que je suis une véritable asociale. Et puis ces moments-là les interviews, les médias, être placée sous les feux de la rampe non vraiment je déteste ça. Les gens ne s’intéressent pas pour ce que je suis mais pour ma fortune et tout ce qui va avec. C’est sûrement la raison de mon asociabilité quand on s’intéresse à quelqu’un seulement par intérêt on fait fuir la personne. Et à répétition celle-ci peut se renfermer sur elle-même c’est ce qui m’est arrivé à moi. Enfin c’est que mon avis les autres verront la chose sûrement autrement.

- Sûrement pour ça que je suis aussi asociale.

Je hoche la tête songeant qu’une glace me donnerait le coup de fouet nécessaire pour me réveiller. Et j’en ai grandement besoin, mes bras aussi. Si je continue comme ça j’aurais besoin que des simples mouchoirs pour stopper le sang qui coule de mes plaies. Parce que oui je m’étais tellement pincé fort ce matin que j’avais réussi à me faire saigner. Hors le temps m’a appris qu’il ne me faut pas grand-chose pour faire une hémorragie digne de ce nom.

- Merci.

Quelqu’un d’autre n’aurait pas retenu les branches du buisson mais lui si. Preuve qu’il est soit bien élevé soit gentil ou encore les deux à la fois. Un sourire sincère étire mes lèvres en réponse au sien.

J’ai visé juste c’est un fan de l’entreprise de mon père et je le regarde alors ce jeune homme si ambitieux qui se tient devant moi. Sa question me donne envie de rire jaune. Est-ce que je connais l’entreprise et le travail de mon géniteur ? Bien sûr que oui, je suis bien obligée il ne parle que de ça. J’ai même appris au fil du temps un nombre de choses incalculables quant à ses projets pour l’avenir je les connais tous sur le bout des doigts d’ailleurs je devrais en avoir bientôt des nouvelles.

- Oui pourquoi ?

Je vais juste m’assurer qu’en lui donnant la main il ne me prend pas le bras. Mon géniteur et moi avons une relation de confiance sur ce terrain. Je lui ai juré de ne rien révéler sur ce qu’il l’avait hissé en haut du podium ou ses recettes magiques comme il aime les appeler.

Bien vu, je ne suis pas dans le dortoir des scientifiques j’entends suffisamment parler d’informatique et ce genre de choses chez moi pas besoin d’en entendre d’avantage à Yamang.

- Bien vu, je suis dans le dortoir des artistes. Mais ça m’empêche pas de faire un minimum d’informatique durant mon temps libre.

Mon père, contrairement à ce que les gens peuvent penser, a bien accueilli le fait que sa fille préfère le cinéma à l’informatique. Sûrement parce qu’il sait qu’il m’a transmis sa passion la seule différence c’est que je la pratique chez moi pas dans un lieu public. On est jamais trop prudent pour ce genre de choses.



_________________


The unpredictable girl
Eden Haneul
avatar
Messages : 180
Date d'inscription : 30/01/2016
Age : 18
Avatar : Park Shin Hye
Situation : Célibataire
Spécialité : Acting
Artiste un jour, autiste toujours
Artiste un jour, autiste toujours
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tu es ma chance inespérée, ne me rejette pas [PV Haneul Eden] Mar 23 Fév - 13:06

Tu es ma chance inespérée, ne me rejette pas !
A partir du moment où JaeWon évoqua le père de la jeune fille, il eût l'impression d'avoir fait une gaffe. En effet, son ton devint méfiant. Mais sa question était idiote aussi. Il tenta de se justifier.
"Ha, juste que parfois, les parents préfèrent laisser leurs enfants ignorants de leur business pour qu'ils ne se fassent pas trop embêter par des fans... comme moi par exemple. Et tu n'as pas l'air d'être une asociale... Je veux dire, les filles comme toi, c'est populaires normalement, avec une tonne de garçons qui lui tournent autour, au delà du fait que tu sois la fille Eden."

Il lui sourit de nouveau, se sentant gêné de l'avoir mise dans l'embarras. Apparemment elle avait l'habitude qu'on l'embête avec ça. Il ne devait pas être le premier à être venu lui parler de l'entreprise de son père vu le nombre de personnes qui y jouaient. Rien que dans le dortoir des scientifiques (essentiellement là-bas d'ailleurs), ils étaient une bonne vingtaine si ce n'est plus. Mais lui, à la différence des autres, n'avait pas besoin d'informations, il les avaient déjà toutes piratées. Il voulait simplement rencontré son maître à penser et lui parler de son idée. Ca aurait été l'idéal. Peut-être un peu comme un élève qui parle à son maître. Et un jour... L'élève surpassera le maître !
JaeWon avait accéléré le pas, ne voulant pas être vu par un prof ou un élève qui pourrait le balancer. Mais se souvenant de la présence féminine à ses côtés, il ralentit le pas.
"Le dortoir des artistes ? Oh c'est original. Tu ne souhaites pas reprendre la suite de ton père alors ? Ou alors, le domaine artistique que tu étudies restera un passe-temps ? Genre complément de revenus, même si tu n'en as pas forcément besoin...D'ailleurs, tu as choisi quelle spécialité?"

Ils quittèrent l'enceinte de l''école. JaeWon se sentit plus rassuré et plus libre. Finalement, il n'avait pas vraiment envie de retourner directement dans le parc, mais il ne voulait pas contrarier la jeune fille. Déjà qu'il l'avait à moitié forcée pour venir dehors. Enfin, elle ne connaissait que peu les environs, alors c'était au moins l'occasion de lui montrer le glacier en face de l'école ! Très pratique d'ailleurs, en été. Le jeune homme nota qu'il fallait qu'il la réinvite en été.
Il reprit la conversation.
"Tu aimes l'informatique alors ! Tant mieux, parce que j'avais du mal à imaginer l'inverse. Tu joues au jeu de ton père ? Tu en penses quoi ? Tu cheat ?"
Il avait dit sa dernière question avec un sourire taquin. Maintenant qu'ils avaient abordé le sujet de l'informatique, le jeune homme avait perdu toute timidité. Et ce n'était pas plus mal. Les jolies filles étaient tellement déstabilisantes. Et il n'avait pas vraiment envie de lui parler shopping et couture !

[/quote]
Park Jae Won
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 10/02/2016
Avatar : Scientifiques
Situation : Célib'
Spécialité : Informatique
Pas de stresse, y'a le coin S
Pas de stresse, y'a le coin S
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tu es ma chance inespérée, ne me rejette pas [PV Haneul Eden] Mer 24 Fév - 17:32

Tu es ma chance inespérée, ne me rejette pas

La rencontre de deux asociaux


La justification de Jae Won, si je faisais ma pénible, ne tient pas la route niveau arguments. Mais son ton sincère est bien plus que convaincant que n’importe quelle parole il aurait pu me dire. Alors soit c’est un maître dans le domaine de la comédie soit il est sincère. Je chasse la première option de mon esprit il se serait forcément grillé devant une telle prestation que la mienne. C’est donc plus rassurée et beaucoup moins méfiante que je lui réponds.

- Ah non les miens ne sont pas embêtés, j’étais à peine née qu’on parlait déjà de moi. Jae Won tu apprendras que les normalement avec moi ça ne marche pas. Je suis populaire c’est sûr et les garçons me fuient comme la peste depuis que j’ai agi un peu trop brusquement avec l’un d’eux. D’ailleurs ça m’étonne que tu ne sois pas déjà parti.

En effet un individu du sexe masculin que je ne connaissais ni d’Eve ni d’Adam m’avait embrassé et ses mains s’étaient faites baladeuses. Ni une ni deux, je l’avais repoussé pour ensuite le gifler si fort qu’il avait gardé la trace de ma main pendant une bonne journée et j’avais donné un coup dans ses bijoux de famille. Bon peut-être ma réaction avait été excessive mais j’y peux rien si j’ai le sang chaud. Depuis tous les garçons me fuient comme la peste et les filles quant à elles, elles ne sont pas mieux. Elles ne viennent pas vers moi après tout ça reviendrait à dire qu’elles sont amies avec la pire asociale de Yamang. Non ça nuirait à leur réputation et puis après tout il n’y a que ça qui compte n’est ce pas ? Perdue dans mes pensées, je ne remarque même pas que Jae Won a accéléré du coup je continue à mon rythme. C’est sa voix qui finalement me tire de mon monde pour me ramener à la réalité.

- Non je ne souhaite pas reprendre la succession de mon père enfin je serais vice-présidente, j’aiderais l’héritier ou l’héritière que mon père cherche tant. Ce que je compte faire plus tard et l’informatique sont mes deux passe-temps principaux. Enfin ne t’en fais pas, je m’arrangerais pour pouvoir les pratiquer deux. Ma spécialité ? Théâtre et cinéma enfin plus précisément acting.

C’est vrai que la question de si je reprenais l’entreprise familiale ou non est souvent revenue dans nos conversations avec mon père. Au départ ce dernier était bien décidé à ce que je marche dans ses traces mais voyant que je suis aussi têtue que lui. Il avait alors trouvé le compromis idéal, je deviendrais la vice-présidente et comme ça j’aiguillerais celui ou celle qui serait l’héritier(e) que mon père s’est mis à chercher depuis. Ca fait quelques années qu’il cherche et il commence à désespérer de ne jamais trouver de descendant digne de ce nom. Moi je l’aide comme je peux en lui en envoyant les personnes que je pense faites pour ce poste. Je verrais si je propose un rendez-vous à Jae Won avec mon père ou non.

Finalement le glacier est en face de Yamang je note vite fait le lieu dans un coin de ma tête. Quelque chose me dit que je vais finir par être une habituée de ce lieu. Un sourire aux lèvres je regarde l’adolescent qui recommence à faire la conversation.

- Alors oui je joue au jeu de mon père et puis je suis bien forcée de l’aimer c’est mon œuvre aussi. Non je ne cheat pas, je joue légalement bien que je le pourrais facilement. Et toi ? Tu cheat ?

C’est vrai, j’avais aidé mon père tout le long de la construction de son jeu. Alors c’est un peu notre bébé à tous les deux. Quelque chose me dit que Jae Won cheat lui par contre. Au pire je verrais bien avec sa réponse si je me suis trompée ou non. De toute façon là nous sommes devant le glacier.





_________________


The unpredictable girl
Eden Haneul
avatar
Messages : 180
Date d'inscription : 30/01/2016
Age : 18
Avatar : Park Shin Hye
Situation : Célibataire
Spécialité : Acting
Artiste un jour, autiste toujours
Artiste un jour, autiste toujours
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tu es ma chance inespérée, ne me rejette pas [PV Haneul Eden]

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Tu es ma chance inespérée, ne me rejette pas [PV Haneul Eden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quatrième chapitre ; Une évasion inespérée. {Raf}
» LES HOBBITS → des petits hommes aux ressources inespérées.
» FB - Sauvetage inespéré - Jisetsu Demon et Cloé Bellavi
» Retrouvaille fraternelle inespérée (feat. Sefra)
» Sujet inutile : les significations de vos prénoms :P

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YAMANG Institute ::  :: Extérieur :: Parc-